Karibu Zanzibar

10/07/2014

|

Auteur:

|

un commentaire

|

|

imprimer


« Karibu ! » C’est le premier mot qu’on lit et qu’on entend quand on arrive à Zanzibar (ce serait la même chose en Tanzanie ou au Kenya). Ça veut dire « Bienvenue ! »

J’avais vraiment besoin de vacances, de LONGUES vacances, de décompression, de soleil, de plage, de farniente. Et je dois dire que Zanzibar est le lieu idéal pour ça. Difficile (en ce qui me concerne) de lire plus de 10 pages d’affilée de mon bouquin (et pourtant j’adore les policiers !!!), allongée sur une chaise longue en bois et corde tressée, à l’ombre d’un parasol en paille, avec le bruit des vagues en fond sonore ^_^ C’est bien simple, j’avais emporté 3 livres et je n’en ai pas terminé 1 🙂 Bon, je ne suis pas non plus partie 6 mois !!! Mais quand même… en 10 jours…

DSC_0622DSC_0621b

 

J’en garde vraiment un souvenir merveilleux.

Bien sûr, il n’y a pas que la plage et la piscine ^_^ On peut visiter Stone town, la capitale, sa vieille ville et son marché. Impossible de ne pas remarquer les célèbres portes de Zanzibar : elles sont superbes et pour la plupart d’entre elles très détaillées.

DSC_0844DSC_0850

Il y a aussi de jolies excursions à faire : en bateau pour aller sur des petites îles quasi désertes, ou en forêt pour voir des animaux qui ne se trouvent que sur l’île de Zanzibar ou sentir les parfums des épices et goûter de très savoureux fruits.

Cette vanille n’est pas encore mûre 🙁

DSC_0805

Par contre, les noix de coco, si ! DSC_0808

Ah… avant de vous quitter, je vous présente mon ami le bushbaby qui venait chercher sa banane tous les soirs ^_^

DSC_0913

Catégorie

Retour aux sources

02/03/2013

|

Auteur:

|

pas de commentaires

|

|

imprimer


En février, je suis rentrée chez moi. Enfin, chez moi, c’est plutôt mon autre chez moi. Je vis en métropole depuis que je suis toute petite, j’y suis même née, mais une partie de moi – peut-être la plus grande et en tout cas la plus visible – est caraïbe. Guadeloupéenne pour être plus exacte.

Et vous savez quoi ? Ça fait du bien, beaucoup de bien même, de rentrer au pays. Et comme à chaque fois, dès que j’ai posé le pied sur mon île, en descendant de l’avion, j’ai ressenti une énorme sensation de bien-être. Je ne suis pas capable d’expliquer pourquoi mais c’est toujours la même histoire : chaque fois que je vais aux Antilles, je me sens bien. Alors oui, chaque fois, je suis en vacances, c’est vrai. Mais c’est plus profond que ça. Les odeurs, les couleurs, les sons. Et les saveurs bien sûr !

 

Une de mes premières balades a été d’aller à la Pointe-des-Châteaux. C’est l’extrémité est  de la Grande-Terre. Pour moi, c’est un endroit magique. Un peu hors du temps. La côte est très découpée, balayée par le vent. Et puis il y a cette croix perchée tout là-haut. De là, on a un panorama exceptionnel sur la Grande-Terre et sur la Désirade qui se trouve en face. Et même si c’est un lieu très touristique, il n’y a jamais énormément de monde. C’est vrai que ce n’est pas le meilleur endroit pour se baigner, loin de là. Même les surfeurs ne s’y risquent pas. Mais c’est un endroit que j’adore.

 

Si un jour vous avez l’occasion de passer par Karukera, le nom arawak de la Guadeloupe, n’hésitez pas à pousser jusqu’à la Pointe-des-Châteaux, vous ne le regretterez pas !

 

 

 

 

 

 

Catégorie

Je sens le beat qui monte en moi

25/01/2013

|

Auteur:

|

un commentaire

|

|

imprimer


En ce moment, il y a un festival de cinéma en ligne. C’est “My French Film Festival”. Je trouve cette idée de festival en ligne absolument géniale !

Dans le cadre de ce festival, j’ai vu un court-métrage dont le titre est “Je sens le beat qui monte en moi”. Comme le suggère le titre, il est question de musique. En fait, c’est l’histoire de Rosalba, qui est guide touristique à Poitiers et qui est atteinte d’une étrange maladie. Dès qu’elle entend de la musique, son corps devient totalement incontrôlable. Le plus dur pour elle, c’est qu’elle travaille avec Alain, un passionné de musique des années 70.

J’ai adoré ce film. je l’ai trouvé drôle, surprenant, vivant. En plus, j’adore la Northern soul donc pour moi, la bande-son est un atout majeur du film.

Si vous souhaitez passer un bon moment – un peu court à mon sens mais c’est un court-métrage de 31 minutes donc… – n’hésitez pas. Je suis sûre que vous aussi vous adorerez les aventures de la pauvre Rosalba et de son prince (pas si) charmant (et pourtant). Mais chut, ne dévoilons pas la fin de l’histoire 😉

À voir. À écouter. Encore et encore. Un pur délice. ^_^

Catégorie

Une année partie du mauvais pied

10/01/2013

|

Auteur:

|

2 commentaires

|

|

imprimer


En ce qui me concerne, l’année n’a malheureusement pas très bien commencé puisque j’ai dû annuler mon réveillon. J’étais malade et donc je n’ai rien mangé. 🙁  Mais ce n’est pas très grave. (^_^) Je me rattraperai plus tard : après tout, qui a dit qu’on ne pouvait pas refaire le réveillon après le 31 décembre ?! Je fêterai le passage au 16 janvier. (^_^)

Catégorie