POÈMES EN LIBERTÉ

Vous avez une âme d’artiste ? Publiez ici vos créations poétiques (poèmes, textes joués, illustrés...).
Quelques idées pour les poèmes? Cliquez-vous
ICI.


Variations I “Pour toi, mon amour…”

01/07/2010

|

Auteur:

|

|

imprimer



Variations proposées par AUXILIAIRE, FRANIMMA, MARIA32, DÉLÉGUÉE, BL82, MARIPILI, NINETA, BACK, d’après le poème de JACQUES PRÉVERT

Pour toi, mon amour,
je suis allée au marché et je t’ai acheté des fleurs.
Pour toi, mon amour,
je suis allée à la boulangerie et je t’ai acheté des croissants.
Pour toi, mon amour,
je suis allée chez le marchant de chaussures et j’ai acheté des chaussures.
Pour toi, mon amour,
je suis alleé à la papeterie et je t’ai acheté des papiers de couleurs.
Mais tu ne voulais pas de fleurs, tu ne voulais pas de croissants,
tu ne voulais pas de chaussures, tu ne voulais pas de papiers de couleurs.
Tu avais besoin d’amour.
Et moi, je ne comprenais pas.

Pour toi, mon amour,
Je suis allée au marché et je t’ai acheté des fleurs.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée à la bijouterie et je t’ai acheté une bague.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée chez le boulanger et je t’ai acheté un gâteau.
Pour toi, mon amour,

Je suis allée à l’agence de voyages et je t’ai acheté un voyage en Chine.

Mais tu ne voulais pas de fleurs, tu ne voulais pas de bague, pas de gâteau,
pas de voyages.
Tu avais besoin d’amour.
Et moi, je ne comprenais pas.

Pour toi, mon amour,
Je suis allé au marché e je t’ai acheté des fleurs.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée à la pharmacie e je t’ai acheté des pansements.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée au bureau de tabac e je t’ai acheté des allumettes.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée à la poste et je t’ai acheté des timbres.
Mais tu ne voulais pas de fleurs, tu ne voulais pas de pansements, tu ne voulais pas d’allumettes et tu ne voulais pas de timbres.

Tu avais besoin d’amour.

Et moi, je ne comprenais pas.

Pour toi, mon amour,
Je suis allée au marché et je t’ai acheté des fleurs.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée au supermarché et je t’ai acheté des bonbons.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée au marché et je t’ai acheté des pantalons.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée au Fnac et je t’ai acheté des disques.

Mais tu ne voulais pas de fleurs, tu ne voulais pas de bonbons,
tu ne voulais pas de pantalons, tu ne voulais pas de disques.
Tu avais besoin d’amour.
Et moi, je ne comprenais pas.


Pour toi, mon amour,
Je suis allée au marché et je t’ai acheté des fleurs.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée au ciel, et je t’ai acheté la lune.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée à l’univers, et je t’ai acheté les étoiles.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée à une plage déserte, et je t’ai acheté un trésor perdu.
Mais tu ne voulais pas de fleurs, tu ne voulais pas la lune, tu ne voulais pas les étoiles, qu’est-ce que tu veux, mon amour?
Tu avais besoin d’amour.
Et moi, je ne comprenais pas.

Pour toi, mon amour,
Je suis allée au marché et je t’ai acheté des fleurs.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée à la boutique de musique et je t’ai acheté un disque.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée chez Zara et je t’ai acheté un t-shirt.
Pour toi, mon amour,
Je suis allée à la librairie et je t’ai acheté un livre.
Mais tu ne voulais pas de fleurs, tu ne voulais pas de disques, tu ne voulais pas de t-shirts, et tu ne voulais pas de livres.
Tu avais besoin d’amour.
Et moi, je ne comprenais pas.
Pour toi, mon amour,

Je suis allée au marché et je t’ai acheté des fleurs.

Pour toi, mon amour,

Je suis allée au marché et je t’ai acheté des fraises.

Pour toi, mon amour,

Je suis allée au bureau de tabac et je t’ai acheté des douceurs.

Pour toi, mon amour,

Je suis allée au marché et je t’ai acheté du champagne.

 

Mais tu ne voulais pas de fleurs, tu ne voulais pas de fraises, tu ne voulais pas de douceurs, tu ne voulais pas de champagne.

Tu avais besoin d’amour.

Et moi, je ne comprenais pas.


Pour toi, mon amour,

Je suis allée au marché et je t’ai acheté des fleurs.

Pour toi, mon amour,

Je suis allée au «  Point de rencontre » et je t’ai acheté un livre.

Pour toi, mon amour,

Je suis allée chez sports Viladomat et je t’ai acheté un t-shirt pour la montagne.

Pour toi, mon amour,

Je suis allée au cinéma Modern et je t’ai acheté deux entrées pour voir le film que j’aime.

Mais tu ne voulais pas de fleurs, tu ne voulais pas de livre, tu ne voulais pas de t-shirt pour la montagne, tu ne voulais pas d’entrée pour le cinéma Modern.

Tu avais besoin d’amour.

Et moi, je ne comprenais pas.



POESIE IN LIBERTÀ | Poemas en libertad | Poèmes en liberté | Poesia em liberdade | Poemes en llibertat | Poeme libere



Commentaire

« | »