BABELWEB +

Ma maison Un monde absurde UNE PERSONNE PARTICULIÈREPensées et émotions


The revenant

14/04/2016

|

Auteur:

|

|

imprimer



 

 

Le film se dérouillé dans les forêts de l’Amérique du nord pendant le 19eme siècle et montre la vie des trappeurs de cette époque et les conflits avec les indiens, les habitants originaires de ces régions, on va voir comme le protagoniste Hugh Glass, joué par Leornardo Di Capprio va utiliser tous les moyens disponibles et va faire les plus grands efforts pour survivre dans ce territoire si dangereux et accomplir sa mission personnelle.

 

Tout d’abord le film a la marque très caractéristique du réalisateur mexicain Alejandro Gonzales Iñarritu, de la même manière que dans les films ‘Gravity’ ou ‘Birdman’ on peut sentir que la camera flotte autour des personnages et montre diffèrent situations, c’est-à-dire que ça donne l’impression qu’on est en personnage dans le file qui se bouge pour découvrir l’histoire et pas simplement un spectateur. La réalisation du film est très bien fait, les costumes et les décors sont parfaits et montrent très bien les caractéristiques de l’époque, une chose a remarquer sur le film est le climat, l’idée général est de montrer le froid extrême et comme il affecte la vie des personnages, et je pense que cet objectif a été accompli, il faut dire que le film a été tourné dans les forêts du Canada et dans le sud de l’Argentine, et même si ces lieus sont vraiment froid, les acteurs et notamment Di Capprio qui l’a mentionné dans son discours de remerciement des Oscars, ont pu constater les effets du réchauffement global.

 

Si on parle du rôle de Di Capprio ,je pense qu’on peut conclure que ça n’a pas été son meilleur rôle mais il est à remarquer de tout façon, ce sont surtout les expressions et les efforts qu’il montre que lui ont fait digne de l’Oscar, et flanquement je pense que le rôle de Tom Hardy , le méchant du film n’a pas été bien valorise et à mon avis il est cependant incontournable.

 

La musique est bonne mais pas forcément quelque chose de vraie importance, je trouve que la qualité du scenario et surtout la scène de Di Capprio avec l’ours (je ne peux pas révéler plus de détails) vont faire ‘The Revenant ’ un film de culte. Je recommande énergiquement ce film et je peux assurer au publique que vous aurez fait un bon investissement si vous décidez d’y aller voir au cinéma.


BABELWEB +



Commentaire

« | »