BABELWEB +

Ma maison Un monde absurde UNE PERSONNE PARTICULIÈREPensées et émotions


Un brin trop euphorique…

23/12/2009

|

Auteur:

|

|

imprimer



Au fond, si on réfléchit bien à la logique des choses… Un dépressif qui a perdu tout trace de désir aura difficilement le désir de se suicider, tandis qu’un euphorique terrassé par la joie serait bien capable de se suicider de bonheur.


BABELWEB +,Un monde absurde



Commentaire

« | »