BABELWEB +

Ma maison Un monde absurde UNE PERSONNE PARTICULIÈREPensées et émotions


Vivre dans un container, le geste social du gouvernement hongkongais

15/10/2017

|

Auteur:

|

|

imprimer



Hong Kong est au bord d’une crise sociale qui pourrait faire bien des dégâts : depuis 2007, les prix de l’immobilier sont en constante hausse, jusqu’à atteindre des sommets stratosphériques à l’entrée de l’été.  Hong Kong est aujourd’hui la ville “la plus chère du monde”, devançant des mégalopoles économiques et financières telles que Londres, New-York, Paris ou Tokyo. Le gouvernement local a pleinement conscience de l’ampleur du problème, mais les mesures envisagées sont loin d’être à la hauteur des attentes du public.

Le mois dernier, le gouvernement a lancé un chantier très controversé : la construction de structures d’habitations temporaires constituées de containers. Si dans l’esprit, il n’y a rien à reprocher à ce type de projet – il faut savoir réagir dans l’urgence quand le besoin s’en fait sentir, et c’est le cas ici -, c’est dans les modalités de mise à disposition de ces unités d’habitation que le bât blesse : le gouvernement prévoit de louer à partir de 1000 euros l’unité, ou comment s’enrichir sur le dos des pauvres et accroître un sentiment d’injustice sociale déjà prégnant dans les rues de la ville.

1000 euros pour un 25 m2 dans un container, voilà la mesure phare du gouvernement hongkongais pour contrer la crise de l’immobilier qui frappe le territoire et lutter contre la misère qui gagne du terrain chaque année un peu plus… Il faut croire que la crise n’est pas près de prendre fin.


Un monde absurde



Commentaire

« | »