Trois semaines à Toronto.

06/11/2012

|

Auteur:

|

pas de commentaires

|

|

imprimer


Je me souviens bien de mon premier voyage en solitaire; à savoir, sans mes parents ou l’école. C’était à Toronto, au Canada, en 2008.

Le gouvernement a me donné de l’argent pour prendre un cours d’anglais dans un pays étranger. J’ai le vu clair, aller au Canada avait toujours été mon rêve, alors j’ai décidé d’y aller.

Le voyage des Îles Canarie à Toronto a été fatigant, presque un jour dans le ciel entre les Canaries, Madrid, Londres et Toronto. Mais quand j’ai vu la ville, avec la CN tour touchant le ciel, il vaut la peine de fatiguer.

J’habitais une grande maison en banlieue, avec une famille hindoue. C’était génial ! Je aidais la mère à la maison, et faisais du basket avec le fil de la famille, qui était plus ou moins mon même âge. Chaque soir, on dînait ensemble et racontait tout ce qu’il était passé dans la journée, en anglais bien sûr !, je parlais anglais tout le temps.

Bien entendu, j’allais aussi au cours d’anglais. J’y apprenais beaucoup de grammaire et vocabulaire, mais je pratiquais plus l’oral à la fin de chaque classe, quand tous les étudiants allaient ensemble quelque part dans la ville.

On faisait beaucoup d’activités que l’école organisait : On faisait du canoë sur le Lac Ontario, on visitait nombreux de musées, on allait aux beaucoup de fêtes… On s’organisait quelques excursions aussi : on est allés à « Canada’s Wonderland », le plus grand parc d’attractions du pays, on a visité un plus beau zoo et, naturellement,  de « Niagara Falls », ce sont vraiment merveilleuses.

À la fin du cours, j’ai eu le cœur gros. J’aurais toujours en mémoire la ville, les moments el les gens que j’y ai rencontrés.

Catégorie

Québec, je me souviens!

03/11/2012

|

Auteur:

|

un commentaire

|

|

imprimer


En juillet 2011, mes amis Ivoiriens et moi avons décidé de louer une voiture pour découvrir les plus beaux endroits de Québec, la province francophone de Canada. D’habitude, nous nous levions très tôt et nous visitions un lieu différent presque chaque jour. Nous nous logions normalement dans des maisons particulières et j’ai pu constater que les québécois sont très accueillants et chaleureux.

J’ai bien aimé les deux plus grandes cités, Montréal, où la Nature s’unit avec les gratte-ciels, et Québec, qui est plus petite et européenne. Mais ce que j’ai adoré, c’est la campagne, spécialement La Tuque. Nous sommes y restés pour quatre jours dans une maison devant un lac où nous avons pratiqué des sports nautiques. J’ai aussi aimé le camping du Parc National du Fjord-du-Saguenay. Le paysage est incroyable, et je garde dans mon coeur le coucher de soleil derrière les Fjords. Par ailleurs, ce parc national est idéal pour se déconnecter du monde : les portables ne fonctionnent pas et il faut se coucher tôt, parce qu’il y a des animaux sauvages : des ours, des loups, des ratons laveurs…

Pour toutes ces raisons, je sais que je visiterai Québec de nouveau. Comme les québécois disent, « Québec, je me souviens! »

 

 

Montréal

 

Québec

Québec

 

La Tuque

La Tuque

 

Parc national du Fjord-du-Saguenay

Parc national du Fjord-du-Saguenay

 

Catégorie