Rome

06/03/2008

|

Auteur:

|

5 commentaires

|

|

imprimer


Selon moi, le plus bel endroit du monde se situe à Rome. Ce n’est pas un lieu précis dans Rome, mais la ville toute entière que j’aime : ses petites rues pavées et ses grandes places carrées, ses nombreuses fontaines et ses marchés typiques. Rome est ma ville préférée parce qu’il y a des monuments anciens et de magnifiques églises à tous les coins de rue : il y a toujours quelque chose à voir et à découvrir. Mon meilleur souvenir reste quand je me suis promenée au milieu des colonnes et des ruines de temples dans le Forum Romain, le cœur de la cité romaine antique. J’avais l’impression d’être minuscule dans cet immense espace ! J’adore la mythologie grecque et latine, alors pour moi, c’est un vrai bonheur d’être allée là-bas. L’atmosphère est unique et j’apprécie particulièrement les soirs d’été, parce que tout le monde passe ses soirées dehors. Si je devais choisir un lieu plus précis, alors ce serait Campo dei Fiori, une petite place où il y a un marché de légumes, de fruits et de fleurs très coloré ; et le soir, c’est un lieu de rendez-vous connu de tous les Romains. On peut également manger d’excellentes pizzas sur cette place !

Le Forum Romain      rome-157.jpg

 

Laurence

Catégorie

Mertola

05/03/2008

|

Auteur:

|

2 commentaires

|

|

imprimer


Pour moi, le plus bel endroit du monde se trouve au Portugal, dans le sud du pays. C’est un petit village qui s’appelle Mertola, à la limite du Bas-Alentejo et de l’Algarve. Les maisons blanches dont les toits sont en tuiles roses ont le bas des murs jaune ou bleu. On m’a dit que le bleu est une couleur porte-bonheur et que le jaune symbolise la richesse. Si on veut être riche, on peint le bas des murs et le tour des fenêtres et des portes en jaune, si on veut être heureux, on les peint en bleu.
Les ruelles sont très étroites et comme le village est construit en haut d’une colline, on y descend et monte de nombreux escaliers. Lorsque j’y suis allée, le soleil se couchait. Le paysage autour était un peu triste à cause des nombreux feux qui détruisent la végétation chaque année, mais le soleil donnait une lumière dorée magnifique à tout le site. Partout, les fleurs rouges de bignone, le jasmin et d’autres fleurs passent par-dessus les murs des jardins, un mur blanc a été construit autour d’un énorme olivier, du thym et de la lavande poussent dans tous les espaces possibles, des lauriers-roses et du romarin sont plantés dans des pots qui sont déposés le long des ruelles. Le village est construit au bord d’un fleuve dont le niveau a baissé depuis  très longtemps et qui est maintenant presque à sec. Devant toutes les portes des maisons, on peut voir des tonneaux et des bidons remplis d’eau. C’est la sécheresse pratiquement toute l’année dans cette partie du Portugal.
Je suis tombée amoureuse de ce petit village du sud du Portugal. On a l’impression d’être en Grèce mais en même temps, on y observe l’influence de l’architecture mauresque avec des clochetons et des dentelles de pierre le long du clocher et du toit d’une église. J’ai aussi beaucoup aimé la porte d’un jardin en forme de serrure gigantesque.
On peut également apercevoir des ruines romaines. Les Romains s’étaient installés ici à cause du fleuve qui leur permettait de cultiver mais aussi de faire du commerce, la Méditerranée n’est pas loin.
C’est un endroit calme, loin du bruit et de la pollution de la ville. C’était très reposant de s’arrêter là quelques heures avant de repartir découvrir le Portugal.
PT1 PT2 PT3 PT4

Isabelle B.

Catégorie

Sifnos

05/03/2008

|

Auteur:

|

3 commentaires

|

|

imprimer


Sifnos C’est un petit village, un tout petit village sur un petite île grecque: six maisons reliées par un miniscule chemin que seuls les hommes et les ânes empruntent doucement et une petite église blanche au toit bleu. Derrière les fleurs et l’herbe qui, au printemps, poussent à qui mieux mieux, la mer étend son bleu foncé jusqu’à la prochaine île sur laquelle se couche le soleil le soir…

Christian O.

Catégorie