Une belle souvenir

18/04/2016

|

Auteur:

|

pas de commentaires

|

|

imprimer


Je voudrais raconter mon voyage dans El Hierro, une île canarie qui n’est pas très connu habituellement par les touristes. Il est vrai que cette île est très petite mais il est vrai aussi qu’elle est très belle, unique et particulaire. J’avais 16 ans et il s’agissait de mon premier voyage avec mes copains du lycée.

Je n’étais pas calme ou décontracté avant de partir, même si je voyageais avec mes copains, quelques professeures et ma destination n’était pas loin. Mais tout ce qui m’avait incommodé avant de partir, il s’est arrêté jusqu’en arrivant à El Hierro. L’arôme, l’air… il était le plus pure que j’avais senti dans ma vie. On est passé la première journée avec le déplacement, l’hébergement dans une petite maison rurale, et finalement, les professeurs nous avons réparti les tâches que chacun de nous doit faire pendant le séjour.

Lors de cette séjour-là, j’ai eu trois moments inoubliables : le premier, c’est notre descends d’une montagne. On est arrivé en bus sûr la cime, puis après on a commencé à la descendre.  Mais il y avait quelque chose de différente et d’intéressant : le brouillard. Ce jour-là il était très forte, on ne pouvait pas voir très bien. Ce pour cette raison que je découvrais un nouveau paysage chaque fois que je descendais quelques mètres. De plus tout était vert.

Le deuxième, les promenades pour la forêt. Je ne peux pas bien décrire la vue mais c’était comme une scène du film Le Seigneur des anneaux, des grands arbres, beaucoup de feuilles vertes et bruns…

Et le troisième moment, ce que j’ai vraiment aimé, c’est ses fonds marines. On a fait aussi de la plongée sous-marine un peu avec une tuba et des palmes. J’ai eu de l’angoisse avant de commencer à plonger parce que je ne l’avais jamais fait, mais même si on a ce sentiment un peu désagréable au commence, la sensation qu’on obtient en voisant cette fonds… ça vaut la peine.

Catégorie

La nature, la mer et la tranquillité

28/10/2012

|

Auteur:

|

pas de commentaires

|

|

imprimer


 

Mes dernières vacances je les ai passé à La Gomera, une des sept îles Canaries. C’était la deuxième fois que nous sommes y allés, mes parents, ma jumelle et moi, car nous aimons la nature et la calme.

 

Comme chaque fois que nous sommes allés en vacances dans une des îles Canaries, nous avons loué une maison à la campagne parce que c’est moins cher que l’hôtel et plus tranquille, et nous avons plus de liberté. En plus, en cette occasion, la maison avait un petit jardin et un balcon d’où nous pouvions voir, sentir et écouter la mer. Puis, quand le temps était bons, nous pouvions voir aussi l’île de Tenerife.

 

D’habitude, nous faisions la grasse matinée, nous prenions le petit déjeuner et puis nous sortions faire des excursions dans le Parc National de Garajonay, visiter les villages, manger du potage de légumes, du poisson frais, des pommes de terre ridées avec de la sauce épicée… Et le soir, nous nous détendions à la maison, nous lisions, regardions la télé, jouions aux cartes…

 

Parfois, ma jumelle et moi allions à pied jusqu’à une plage qui se trouvait très près de notre maison. Là, il avait une piscine naturelle au bord de mer, où nous pouvions nous baignions si la mer était calme. En fait, il y avait autrefois des grands bossoirs que les gens de La Gomera ont construit lors le commerce international commençait son expansion.

 

 

Catégorie